Il existe maintenant assez d’évidence que la cigarette électronique pose moins de problèmes de santé que la cigarette conventionnelle, même si certains composants des e-liquides peuvent être toxiques. Une des questions ouverte reste celle de savoir si le vapotage met à risque des non-fumeurs de cigarettes de devenir des fumeurs. Une étude sur 3757 étudiants américains semble confirmer l’hypothèse. Les étudiants qui ne fumaient que des e-cigarettes avaient un risque doublé d’être aussi des fumeurs de cigarettes conventionnelles une année plus tard.

DFZU

Electronic cigarette use and uptake of cigarette smoking: A longitudinal examination of U.S. college students

Découvrir !