La semaine du transit

Une semaine de sensibilisation, d’information et de dépistage des problèmes digestifs chez les patients avec un traitement assisté par opiacés.

La constipation et d’autres troubles digestifs sont parfois considérés comme de sujets très intimes qui risquent d’être moins spontanément abordés lors des entretiens médicaux, souvent en raison d’une gêne de la part du patient et du soignant. De plus, nous savons que pour les patients bénéficiant d’un traitement assisté par opiacés, la constipation est un phénomène courant qui peut être en lien avec le traitement prescrit.

Afin de sensibiliser les patients et les soignants à cette problématique, l’équipe de la CAAP Arve du Service d’addictologie en collaboration avec les médecins de l’Unité des dépendances de médecine de premier recours (UDMPR) organise une campagne de sensibilisation, d’information et de dépistage des problèmes digestifs appelé “La semaine du transit” qui aura lieu du 25 au 29 septembre 2017 à la CAAP Arve.

Cette campagne de sensibilisation a pour but de :

Informer les patients sur les liens entre les traitements par opiacés et problèmes digestifs.
Échanger ouvertement sur la digestion, les habitudes alimentaires, l’activité, l’obésité, le risque de diabète…
Proposer un dépistage large des problèmes liés à la constipation.
Proposer un atelier de cuisine sur comment cuisiner sainement à bas prix et sans cuisinière.
Proposer des évaluations médicales avec des solutions adaptées.

Pendant la semaine du transit, entre 8h et 12h, les échanges avec les soignants et la documentation spécifique sur la digestion et les habitudes alimentaires permettront aux patients de s’informer et d’acquérir des compétences dans ce domaine et de recevoir des conseils utiles.

De plus, un atelier cuisine sera proposé le vendredi 28 à 11h par le Dr D. SCHRUMPF avec le titre « cuisiner sainement à bas prix et sans cuisinière ». Cet atelier nécessite d’inscription (voir affiches dans la salle d’attente de la CAAP Arve).

Enfin, pour mieux comprendre la problématique de constipation en lien avec l’usage des opiacés, les patients qui le souhaitent pourront participer à une recherche que nous menons actuellement au Service d’addictologie sur la prévalence de constipation chez les patients concernés par un traitement par opiacés. À terme, cela pourrait amener à mieux répondre aux besoins de nos patients et d’améliorer la prise en soins. `

Leave a Comment