Dans une étude retrospective américaine, on a trouvé chez des mères d’adolescents avec des problèmes d’usage d’alcool, de tabac et/ou de cannabis une moindre consommation de viande durant la grossesse. Cet effet était particulièrement marqué chez des femme homozygotes pour le gène TCN2 qui code la protéine de transport de vitamine B12 et est associé avec des déficits de cette protéine.

Resultats intriguant publiés dans un des meilleurs journaux en addictologie, mais qui demandent à être confirmés par d’autres études.

DFZU

Meat Consumption During Pregnancy and Substance Misuse Among Adolescent Offspring: Stratification of TCN2 Genetic Variants

Découvrir !