Les applications mobiles pour arrêter ou diminuer la consommation de tabac et/ou pour gérer la cigarette électronique.

La santé mobile (mHealth) est considérée comme un domaine particulier de la cybersanté (eHealth). Omniprésent dans notre quotidien, le smartphone est de plus en plus utilisé dans le monde de la santé tant au niveau de la prévention, de la promotion de la santé ou de la médecine au quotidien (1).

Dans le domaine de la tabacologie, il existe de nombreuses applications qui soutiennent l’arrêt ou la diminution de la consommation de tabac. De plus, ces dernières années, des applications commencent à apparaître  qui facilitent la gestion de la cigarette électronique.

Cet article recense les applications en français les plus représentatives à l’heure actuelle. 

1. Les applications qui aident à arrêter la consommation de tabac

Smokerstop

Après avoir renseigné le comportement lié à la fumée (nombre de cigarettes par jour, quantité de nicotine, de goudron et de monoxyde de carbone par cigarette, prix par paquet), l’application propose certains objectifs prédéfinis en terme d’exemple et permet de se fixer des objectifs personnels avec un prix défini par objectif. Ainsi, au fur et à mesure que la personne fait des économies grâce à l’arrêt de la cigarette, ces objectifs deviennent progressivement réalisables. Une personne qui fume 10 cigarettes par jour devra attendre environ 8 jours pour pouvoir s’offrir un bon repas au restaurant.

De plus, un mentor donne des conseils motivationnels adaptés à la situation personnelle de l’utilisateur afin d’encourager le maintien de l’abstinence (avantages acquis grâce à l’arrêt, conséquences néfastes du tabac et conseils pour éviter des déclencheurs des envies de consommer).

Enfin, une section appelée “corps” illustre la progression positive pour l’organisme grâce à l’arrêt de la cigarette. Par exemple, il indique combien de temps d’abstinence est nécessaire pour avoir une pression artérielle diminuée, une teneur en oxygène dans le sang normal, un sens de l’odorat amélioré ou encore l’amélioration de la circulation sanguine et du risque de maladie coronarienne ou de cancer.

L’application est gratuite et disponible pour les utilisateurs d’iOS (https://itunes.apple.com/fr/app/smokerstop/id980579043?mt=8) et Android (https://play.google.com/store/apps/details?id=com.agt.smokerstop).

Stop-Tabac

Développée par des experts de l’arrêt du tabac de l’Université de Genève, sous la direction de Jean-François Etter, l’application stop-tabac propose gratuitement des conseils personnalisés et un soutien dans l’arrêt du tabac. Toutes les informations contenues sont scientifiquement fondées.  

Après avoir défini votre profil, l’utilisateur peut accéder aux statistiques depuis l’arrêt et peut définir les bénéfices et les obstacles constatés.  

Particulièrement intéressante, cette application permet d’interagir et de donner des conseils en fonction de la situation de l’utilisateur. 

Par exemple, quand la personne ne va pas bien, elle peut définir ce qui lui arrive (par ex : je suis déprimé, j’ai des insomnies, je suis irritable, je suis anxieux…) et avoir une réponse personnalisée en fonction de la difficulté de la personne. De même, l’utilisateur peut annoncer qu’il a envie de consommer ou qu’il a rechuté. En cas de rechute, l’application demande quel obstacle a été constaté permettant ainsi de mettre à jour ses motivations.

Enfin, l’application encourage l’inscription à la « Tribu » qui permet d’échanger avec d’autres personnes concernées par l’arrêt du tabac dans le forum de discussion.

Selon une étude de Nouvelle-Zélande, Stop-Tabac est l’une des 5 meilleures applis au monde pour arrêter de fumer (2).

L’application est gratuite et disponible sur iOS (https://itunes.apple.com/ch/app/stop-tabac/id532494130?l=fr&mt=8). 

Smoke Free – Quit Smoking Now

Sûrement l’application la plus populaire au monde pour arrêter de fumer, cette application fait partie des 5 meilleures applications au monde pour arrêter de fumer. Traduite en français, l’application fournit des techniques pour arrêter le tabagisme. 

Une version payante, qui selon les auteurs doublerait les chances d’arrêter, est proposée. Dans cette version, en plus d’enlever les publicités, l’utilisateur bénéficie de 20 techniques supplémentaires, de missions spécifiques, d’une analyse des facteurs déclencheurs et de 40 badges additionnels pour célébrer les efforts de ne pas reprendre la cigarette.

L’application a une version gratuite et est disponible sur iOS (https://itunes.apple.com/ch/app/smoke-free-quit-smoking-now/id577767592?l=fr&mt=8) et Android (https://play.google.com/store/apps/details?id=com.portablepixels.smokefree&hl=en_US

2. Les applications qui aident à diminuer la consommation de tabac

Respire maintenant (version gratuite)

Cette application se différencie des autres déjà présentées pour aider à diminuer la consommation de tabac. L’utilisateur peut suivre sa consommation de tabac, grâce aux graphiques interactifs qui montrent la quantité fumée et le coût que cela représente. Comme dans les autres applications, des messages de soutien prédéfinis sont disponibles ainsi que les classiques statistiques. Concernant les objectifs à atteindre, l’application propose 33 objectifs dans la version gratuite et 70 objectifs dans la version payante.

L’application est gratuite (avec une option payante) et disponible sur Android (https://play.google.com/store/apps/details?id=com.peytu.breathenowfree&hl=fr). 

3. Les applications qui aident à gérer la cigarette électronique

Comme constaté dans l’article sur la cigarette électronique publié par Tiago Gois dans ce même blog, les débuts avec la cigarette électronique nécessitent un apprentissage et un investissement de la part de l’usager. 

Il n’est pas difficile de brûler le liquide ou encore d’endommager une résistance pouvant provoquer l’inhalation de vapeurs de Nickel ou de Titane.

Les applications permettent aux vapoteurs de calculer la puissance de la résistance, de connaître les bonnes recettes de liquide et de trouver la bonne concentration. De même, grâce à ces applications, il est possible de connaître les économies réalisées depuis l’arrêt de la cigarette conventionnelle et d’analyser l’usage quotidien de la cigarette électronique.

Vape Tool

Vape Tool est une boîte à outils qui regroupe des instruments pour vous aider à réaliser vos coils (résistances), fabriquer vos propres liquides pour vapoteuse en suivant chaque étape de la recette jusqu’à la vape, en passant par la mixture et la maturation. L’application permet aussi d’estimer l’autonomie de vos batteries en fonction de votre usage et de calculer de nombreux paramètres fonctionnels de votre vapoteuse pour un usage optimum. L’outil, bien que ergonomique, est destiné à des utilisateurs avertis. Une version pro (payante) est disponible sur le playstore avec davantage d’options et de fonctions (https://play.google.com/store/apps/details?id=com.stasbar.vape_tool&hl=fr)

Sweet spot

Cette application comprend des outils en rapport avec l’usage de la vapoteuse, carnet de recettes de e-liquide avec aide au calcul pour le taux de nicotine, calcul du voltage ou wattage en fonction de la résistance pour en tirer le meilleur parti. Une partie du logiciel concerne l’arrêt de la cigarette et est constituée de décomptes (nombre de jours depuis l’arrêt du tabac, nombre de cigarettes non fumées, économies,…) ainsi que d’un comparatif entre la nicotine absorbée lorsque l’utilisateur était fumeur et la nicotine vapotée actuellement. Toutes les informations peuvent être sauvegardées pour pouvoir suivre l’évolution.

L’application est disponible gratuitement sur le play store (https://play.google.com/store/apps/details?id=com.alucine.sweetspot&hl=fr)

Boost my vape 2

Cette application est centrée sur la fabrication de e-liquide. Elle a l’avantage d’être pensée pour créer du e-liquide avec des booster de nicotine comme il se fait actuellement en Europe. Elle intègre aussi des variantes plus poussées comme le mélange de deux bases avec des ratios PG/VG différents avec ou sans nicotine. Elle intègre aussi un suivi de l’état de vos batteries et une estimation de leur usage possible.

L’application est gratuite sur le play store (https://play.google.com/store/apps/details?id=entertainment.app.factory.boostmyvape2)

Il existe un autre type d’applications relatives aux vapoteuses dites connectées. Il s’agit d’applications propriétaires qui ne fonctionnent que pour la marque de vapoteuses pour lesquelles elles ont été conçues. Le but de ces applications est avant tout de pouvoir suivre la consommation de nicotine sur des tableaux journalier afin d’identifier les moments critiques où l’envie est davantage présente. Les applications peuvent permettre, suivant les marques, de régler l’intensité du vapotage, le dosage de nicotine, suivre la charge de la batterie. Elles peuvent aussi fournir une estimation du bénéfice du vapotage par rapport à ce que vous auriez fumé. Elles peuvent aussi calculer ce que vous économisez par rapport à votre ancienne consommation de cigarettes.

Bibliographie

(1) http://www.spectra-online.ch/fr/spectra/themes/mhealth-que-peuvent-apporter-les-applications-mobiles-a-la-sante-703-10.html

(2) https://www.nzma.org.nz/journal-articles/smartphone-apps-for-weight-loss-and-smoking-cessation-quality-ranking-of-120-apps

Autres lectures :

http://www.logitheque.com/articles/pour_vous_aider_a_arreter_de_fumer_applis_cigarettes_electroniques_et_culture_vape_1217.htm

https://www.addictaide.fr/quelle-application-choisir-pour-arreter-de-fumer/

https://www.e-sante.fr/reduction-tabagisme-ce-qu-on-jamais-ose-vous-dire/actualite/470

Laisser un commentaire