Mirageramolle

Paris, France, Mai 2017. Leica M Monochrom (Typ 246), Summicron-M 1:2/35 ASPH. 1/180 sec, f/16, ISO 320

Un entrecroisement de corps, de passions et de hasards : c’est cela qui, dans ce discours, va constituer la trame permanente de l’histoire et des sociétés. Et c’est simplement au-dessus de cette trame de corps, de hasards et de passions, de cette masse et de ce grouillement sombre et parfois sanglant, que va se bâtir quelque chose de fragile et de superficiel, une rationalité croissante, celle des calculs, des stratégies, des ruses ; celle des procédés techniques pour maintenir la victoire, pour faire taire, apparemment, la guerre, pour conserver ou renverser les rapports de force. C’est une rationalité donc qui, à mesure qu’on monte et qu’elle se développe, va être au fond de plus en plus abstraite, de plus en plus liée à la fragilité et à l’illusion, de plus en plus liée aussi à la ruse et à la méchanceté de ceux qui, ayant pour l’instant la victoire, et étant favorisés dans le rapport de domination, ont tout intérêt à ne plus les remettre en jeu.
Michel Foucault

Laisser un commentaire