Encore un article du groupe OMS avec participation de Sophia Achab et Joël Billieux.

C’est la réponse à une critique de “surpathologisation” faite concernant l’introduction du diagnostic.

L’article démontre l’impact sur le fonctionnement social qu’une addiction aux jeux vidéo peut avoir, et justifie les critères actuels, qui se basent fortement sur ces effets fonctionnels.

 

Billieux et al.

Services d'addictologie et de Neurologie, HUG.

Functional impairment matters in the screening and diagnosis of gaming disorder

Billieux et al.,

Journal of Behavioral Addictions 2017

Télécharger le PDF