Dans une analyse des données de l’enquête National Recovery Survey, incluant près de 40 000 adultes américains, un peu plus de 2 000 ont indiqué avoir résolu un problème d’addiction. 

Comparativement à ceux qui avaient résolu des problèmes d’alcool ou d’autres drogues, les personnes qui avaient résolu des problèmes de cannabis déclarent s’en être sortis à un âge plus jeune, en moyenne 29 contre 38 ou 33 pour les autres substances.

Ils étaient aussi moins fréquents avoir eu recours à un traitement formel (18%) que ceux qui sortaient d’un problème d’autres drogues illicites (42%).

Prof Daniele Zullino

Is recovery from cannabis use problems different from alcohol and other drugs? Results from a national probability-based sample of the United States adult population

Découvrir !