Cet article publié dans le NEJM Journal Watch, rapportant des données du Center of Disease Control (CDC), décrit que plus de 300 personnes ont souffert d’une coagulopathie grave liée à une exposition à des cannabinoïdes synthétiques depuis le début du mois de mars 2018. Huit personnes en sont décédées. Le adultérant responsable de cet effet est le brodifacoum, une “superwarfarine” utilisée comme poison pour rat.

Le CDC recommande la vitamine K1 par voie orale comme traitement.

Prof Daniele Zullino

Cases of Severe Bleeding Associated with Synthetic Cannabinoids Continue to Mount

Découvrir !