Dans une enquête qui a utilisé le RAND American Life Panel, un échantillon représentatif de la population des EU, les participants ont été questionnés concernant leur soutien éventuel de programmes de prescription de diaphine. 

Si le terme prescription d’héroïne était utilisé, 20,8% étaient favorable, mais 35,8% défavorable.  Lorsque le terme diamorphine a été utilisé au lieu d’héroïne , les résultats étaient inversés: 30,6% étaient favorables, et 18,9% défavorables.

Ah, ces américains …

Daniele Zullino

Prescribing diamorphine in the United States: Insights from a nationally representative survey

Découvrir !