Dans cette étude réalisée à Chicago sur 73 patients, le dronabinol était significativement plus efficace que le placébo dans le traitement de l’apnée du sommeil obstructif. Le dronabinol (2.5mg ou 10mg) était appliqué une heure avant le coucher. Les effets étaient mesurables aussi bien dans l’index apnée-hypopnée que dans le score Epworth.

Selon une hypothèse l’effet du THC sur le sommeil et la respiration serait du à une modulation de l’activité afférente vagale.

Daniele Zullino

Pharmacotherapy of Apnea by Cannabimimetic Enhancement, the PACE Clinical Trial: Effects of Dronabinol in Obstructive Sleep Apnea

Découvrir !