Article publié dans The Guardian, journal anglais de tradition social-libérale. Il décrit qu’en Angleterre l’été très sec et les températures douces de cette fin d’année on permis aux champignons, et spécialement aux les champignons hallucinogènes, de pousser à une période inhabituelle, et ceci au grand plaisir des environs 200 000 consommateurs britanniques. L’article fait aussi référence à un autre article paru dans le même journal qui rapporte le 2017 Global Drug Survey, selon lequel les champignons hallucinogènes seraient les drogues récréatives les moins dangereuses. 

Daniele Zullino

Prohibition, regulation or laissez faire: The policy trade-offs of cannabis policy

Découvrir !