Cette étude publiée dans JAMA Psychiatry a comparé  33 sujets présentant un risque clinique élevé de psychose et faisant partie d’un essai clinique randomisé en double aveugle et 19 sujets de contrôle sains. Les participants ont reçu une seule dose orale de CBD. Le CBD modulait l’activité dans le striatum, le cortex temporal médial et le mésencéphale. Dans chacune de ces régions, le niveau d’activation suivant l’administration CBD chez les personnes à risque de psychose était intermédiaire entre la réponse des sujets sains n’ayant reçu aucun médicament et Les personnes à risque ayant reçu du placebo.

Daniele Zullino

Effect of Cannabidiol on Medial Temporal, Midbrain, and Striatal Dysfunction in People at Clinical High Risk of Psychosis

Découvrir !