Que l’alcool pouvait avoir l’effet de percevoir des autres comme plus attractifs est une opinion largement répandue.

La présente méta-analyse confirme cet effet, mais seulement pour ce qui concerne la perception du sexe opposé.

Les auteurs insistent dans leur discussion sur le fait que cette perception altérée peut avoir des effets bénéfiques (sociabilité etc.) mais aussi des effets clairement négatifs (perte de distance, prise de risques sexuels etc.) …

Ce qu’ils ne discutent pas: Le jour après on est de nouveau tous ….

Prof Daniele Zullino

Perception of physical attractiveness when consumingand not consuming alcohol: a meta-analysis

Découvrir !