Article commémoratif du changement de la Loi Basaglia de 1978, publié dans le Lancet Psychiatry.

2018 a marqué le 40e anniversaire de la loi italienne 180, considérée par beaucoup comme la législation la plus radicale sur la santé mentale jamais adoptée. La loi 180 interdisait immédiatement l’admission de nouveaux patients dans des hôpitaux psychiatriques et, au bout de trois ans, l’admission de patients déjà admis. Les admissions obligatoires ont été limitées aux nouveaux centres de traitement et de diagnostic de 15 lits pendant 48 heures au départ, puis prolongées de 7 jours à la fois sur ordre des magistrats locaux. La loi de 1978 a été l’aboutissement de 20 années de travaux novateurs du psychiatre charismatique Franco Basaglia. Basaglia s’est taillé une réputation en réformant l’asile à Gorizia dans les années 1960, avant de s’installer en 1971 dans le port adriatique de Trieste. Là, sa fermeture (abolition) de l’asile et son approche radicale des soins communautaires (Psichiatria Democratica) lui ont valu une renommée et une influence internationales.

Daniele Zullino

Franco Basaglia: a revolutionary reformer ignored in Anglophone psychiatry

Découvrir !