RECHERCHE DE PARTICIPANT-E-S

Aidez- nous à faire avancer le traitement des problèmes de consommation d’alcool !

 

But de l’étude : 

Nous voulons étudier les effets de deux médicaments (le Baclofène et le Nalméfène) utilisés habituellement dans le traitement des problèmes liés à la consommation d’alcool sur l’impulsivité. De nombreuses études mettent en avant l’impulsivité comme étant un élément important dans le développement et le maintien des problèmes d’addiction. Ainsi, une modification de l’impulsivité et en particulier une diminution de cette dernière pourrait permettre une amélioration des problèmes liés à la consommation d’alcool. Aucune étude à ce jour n’a exploré les liens entre une prise unique de Baclofène et de Nalméfène sur l’impulsivité des individus souffrant de problèmes liés à la consommation d’alcool ou chez des individus sains. Si l’étude démontre un effet de ces médicaments sur l’impulsivité, ceci permettrait de mieux comprendre leurs mécanismes d’action et éventuellement d’améliorer leur efficacité.

Critères d’inclusion et d’exclusion : 

Pour cette étude scientifique, nous recherchons des hommes et des femmes de plus de 18 ans, de langue maternelle française ou avec une bonne connaissance de cette langue et ayant, ou n’ayant pas, une problématique liée à la consommation d’alcool.

Cette étude est en revanche fermée aux personnes ayant une maladie qui n’est pas encore stabilisée, ainsi que les individus ayant une hypersensibilité connue au Nalméfène et/ou au Baclofène ou ayant reçu un traitement dans les intervalles indiqués avant le début de l’étude : Nalméfène (2 semaines), Baclofène (2 semaines), Disulfiram (2 semaines), Naltrexone (2 semaines), Acamprosate (2 semaines), Diacetylmorphine (4 semaines), Méthadone (4 semaines), Buprenorphine (4 semaines), Morphine (4 semaines), Autre opiacé (4 semaines). Sont également exclues de l’étude les femmes qui n’ont pas de moyens de contraception fiable, ayant un désir de grossesse concernant la période possible de l’étude, étant enceintes ou allaitant. De plus, les personnes ayant participé à une autre étude clinique dans les 30 jours précédents ou ayant un problème lié à la consommation d’une autre substance que l’alcool (hormis la nicotine) ne peuvent pas participer à cette étude. Merci de l’intérêt que vous portez à cette recherche.

Déroulement et durée de l’étude :

La participation à l’étude implique quatre consultations réparties sur quatre semaines au service d’Addictologie des Hôpitaux Universitaires de Genève. La première consultation dure environ 1 heure. Elle vise à déterminer si les critères de participation à l’étude sont remplis. Le cas échéant, nous vous proposerons également de remplir une batterie de questionnaires  comprenant des données démographiques, des mesures d’impulsivité, des mesures d’habitudes de consommation de toxiques ainsi que des analyses médicales standards (prise de sang et prise d’urine). Lors des deuxièmes, troisièmes et quatrièmes demi-journées, nous vous demanderons de prendre de manière alternée et à l’aveugle soit du Baclofène 10mg, un comprimé par voie orale, soit du Nalméfène 18 mg, un comprimé par voie orale, soit un placebo (c’est-à-dire du sucre), un comprimé par voie orale. Il vous sera demandé de réaliser trois tâches informatiques de mesure d’impulsivité 30 minutes avant la prise du comprimé et 2 heures après la prise du comprimé. Nous vous proposerons de rester dans la structure jusqu’à dissipation des éventuels effets du comprimés. (Durée totale environ 6h/visite).

Dédommagement :

100.- CHF sous forme de bons Migros (25.- à la fin des deux premières demi-journées et 50.- à la fin de l’étude lors de la troisième demi-journée).

Toutes les données seront traitées de manière confidentielle. Aucun bénéfice individuel n’est attendu de la participation à cette étude.

Investigateur principal : Prof. Daniele Zullino
Coordinatrice du projet : Julie Gaspoz

Avant de prendre contact avec la coordinatrice de cette étude, il est important de vous assurer que vous ne remplissez pas des critères d’exclusions pour participer à cette étude.

Le questionnaire suivant permettra de savoir si votre situation de santé est compatible avec la réalisation de cette étude :