Halgivanareba

Hiroshima, Japon, Mars 2017. Leica M Monochrom (Typ 246), Summicron-M 1:2/35 ASPH. 1/60 sec, f/16, ISO 500

En ce qui concerne les souvenirs de mon premier séjour au Japon, j’ai plutôt un sentiment de regret de n’avoir rien vu et rien compris. Cela ne signifie absolument pas qu’on ne m’avait rien montré. Mais, pendant et aussi après que j’ai fait le tour pour observer beaucoup de choses, j’ai senti que je n’avais rien saisi. Pour moi, du point de vue de la technologie, du mode de vie, de l’apparence de la structure sociale, le Japon est un pays extrêmement proche du monde occidental. Et, en même temps, les habitants de ce pays me semblaient sur tous les plans beaucoup plus mystérieux par rapport à ceux de tous les autres pays du monde. Ce qui m’a impressionné, c’était ce mélange de proximité et d’éloignement. Et je n’ai pu avoir aucune impression plus nette.

Michel Foucault

Laisser un commentaire