Cette étude américaine a investigué les corrélations entre la cyberchondrie (recherche répétée d’informations médicales qui résulte en des inquiétudes quant’à la santé), l’hypochondrie et l’utilisation de services médicaux.
La cyberchondrie était corrélée avec l’hypochondrie et la présence de deux phénomènes l’était avec le fréquence de consultations.
On peut ainsi plutôt conclure, que la cyberchondrie représente une manifestation “moderne” de l’hypochondrie.
DFZU

Cyberchondria: Overlap with health anxiety and unique relations with impairment, quality of life, and service utilization

Découvrir !