Le cannabis ne met pas à risque d’obésité

Un des effets possibles du cannabis est la stimulation de l’appétit. Dans l’étude CARDIA des sujets âgés à l’origine de 18-30 ans ont été suivis durant 25 ans. La consommation de cannabis cumulée ainsi qu’un consommation actuelle était corrélée avec des quantités de tissu adipeux moindre. Après contrôle pour des facteurs potentiellement confondants (p.ex. la consommation de tabac), il n’y avait plus aucune corrélation entre consommation de cannabis et tissus adipeux.

DFZU

Banks MP, Auer R, Carr JJ, Goff DC, Kiefe C, Rana JS, Reis J, Sidney S, Terry JG, Schreiner PJ. Self-reported marijuana use over 25 years and abdominal adiposity: the Coronary Artery Risk Development in Young Adults (CARDIA) Study. Addiction 2017, doi: 10.1111/add.14097

Découvrir !