Dans une étude New Yorkaise, des données du National Poison Data System ont été analysées, comparant les 2011–2012 avec l’an 2015. Les personnes avec intoxication aux cannabinoidres synthétiques devaient être hospitalisés relativement plus souvent aux soins intensifs en 2015. Il y a eu entre les deux périodes notamment l’apparition de deux substances particulières, le MAB-CHMINACA, et le XLR-11.

DFZU

Reports of adverse health effects related to synthetic cannabinoid use in New York State

Découvrir !