Des chercheurs espagnols ont analysé des données européennes concernant la consommation d’alcool et les accidents de la route.

La corrélation entre consommation d’alcool et accidents de la route était surtout importante chez les jeunes hommes. Il n’y avait que peu de corrélations entre taux d’alcoolémie autorisé et accidents. Une limite inférieures à 0,2 g / L apparaissait comme  difficiles à appliquer strictement. Les facteurs protecteurs principaux étaient des prix plus élevés et l’âge légal pour l’achat.

DFZU

An assessment of the effects of alcohol consumption and prevention policies on traffic fatality rates in the enlarged EU. Time for zero alcohol tolerance?

Découvrir !