Addiction sexuelle

L’ADDICTION SEXUELLE

L’addiction sexuelle, ou dépendance sexuelle, se caractérise par la perte de contrôle sur la sexualité et la poursuite du comportement problématique malgré la connaissance et l’expérimentation de conséquences négatives (ex. blessures génitales, prises de risques infectieux). Elle s’accompagne de souffrance, de sentiment de honte, de culpabilité. La sexualité suit un mode opératoire identique, répété de façon compulsive, en solitaire ou avec partenaire.

Le concept de dépendance sexuelle a été introduit pour la première fois au milieu des années 1970, elle a ensuite fait l’objet d’un ouvrage de Patrick Carnes en 1980 intitulé Out of the Shadows: understanding Sexual Addiction.

Comment cela se présente ?

Selon le Dictionnaire des addictions de Laurent Karila, l’addiction sexuelle est définie comme « une addiction comportementale dont il existe différentes présentations cliniques comme la masturbation compulsive, la drague compulsive, la consultation compulsive de sites internet classés X, de journaux ou de services téléphoniques à caractère pornographique, de sex shops, de peep shows… » et d’autres activités à caractère sexuel.
En fait il existe plusieurs formes cliniques d’addictions sexuelles qui ne dépendent pas uniquement du type d’activité sexuelle mais qui sont en lien avec les différentes fonctions psychiques que remplissent les activités sexuelles choisies (ex. régulation émotionnelle, trouble de l’attachement, expression de difficultés dans le couple). Chaque forme spécifique d’addiction sexuelle nécessitera une prise en charge personnalisée.

Est-ce que cela me concerne ?

Les 2 tests les plus reconnus sont d’une part le questionnaire en 25 points de Carnes, créé dans les années 1990 qui est un questionnaire aux réponses fermées oui/non. L’autre test est l’échelle de comportement sexuel compulsif de Coleman.

Les tests à disposition ne sont pas très satisfaisants, ils reflètent davantage l’état de la morale sexuelle dans une culture donnée à une époque donnée et ils ne permettent pas une évaluation ajustée de la problématique d’addiction de la personne. Un diagnostique personnalisé, réalisé avec un professionnel est toujours nécessaire.

 

Qui peut m’aider ?

La dépendance sexuelle, véritable maladie du système de récompense, peut être soignée à l’aide de la psychothérapie en individuel et/ou en groupe.

L’addiction est souvent en lien avec d’autres problèmes relationnels, émotionnels et communicationnels qu’il est utile d’aborder en psychothérapie.

La Consultation Reconnecte offre ce type de prise en charge.

Contactez-moi !

Consultation ReConnecte

Rue du Grand-Pré 70C, 1202 Genève

Secrétariat ouvert du lundi au vendredi, de 8h30 à 18h.

Téléphone : +41 22 372 57 50

Email : Reconnecte@hcuge.ch

Accès
Bus 3 et 11, arrêt «Grand-Pré»
Bus 8, arrêt «Cannonière»
Tram 14 et 18, arrêt «Servette»

Plus d’infoRMATION

  • Karila L, Zarmdini R, Lagadec M, Petit A, Coscas S. Addiction sexuelle. EMC Psychiatrie [37-396-A -21] – 2014; 11(2): 1-7.
  • Karila, L., A. Wery, A. Weinstein, O. Cottencin, M. Reynaud and J. Billieux. “Sexual addiction or hypersexual disorder: different terms for the same problem? A review of the literature.” Curr Pharmaceut Design, 2014, 20, 4012–20.
  • Stephanie D. Womack, Joshua N. Hook, Marciana Ramos, Don E. Davis, J. Kim Penberthy (2013). Measuring hypersexual behavior, sexual addiction & compulsivity. J Treat Prevention, 20:1-2, 65–78.
  • R. Soulignac, L. Waber (MD), Y. Khazaal Sexualité et addictions : des narrations entre liens et sens, sexologie 2011, 20,131-134
  • Achab S. Addictions comportementales, un nouveau défi. Première ligne 2014; 23:2

Sur le même thème

L’addiction au sexe ne mène pas au harcèlement

La Tribune de Genève, 21.10.2017 Article qui reprend l'argument de défense de Harvey Weinstein pour justifier le harcèlement. Interviews de Pandelis Giannakopoulos et Daniele Zullino qui les deux distinguent formellement les addictions sexuelles du harcèlement sexuel....

Plus de sexe avec la marijuana

Article qui vient d'être publié dans le Journal of Sexual Medicine. C'est l'analyse de données issues du National Survey of Family Growth, une enquête nationale des EU. L'usage du cannabis était positivement corrélé avec la fréquence des relations intimes ... chez les...

Avez-vous de questions sur l'addiction sexuelle ?

Posez vos questions dans le champ de commentaires ci-dessous et participez au débat :

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

X
X