Le lm présente une histoire romantique classique dont l’excentricité des personnages s’éloigne signi – cativement des pro ls idéalisés et lisses auxquels le spectateur pourrait s’attendre. Néanmoins, les person- nages sont sympathiques et attachants malgré leur anormalité a chée. Le spectateur est ainsi confronté à un exercice assez e cace d’ouverture et de tolérance. Les troubles bipolaires sont présentés dans le lm d’une manière assez réaliste. Par exemple, la scène où Pat jette le roman d’Hemingway par la fenêtre à 4 heures du matin à cause de la n tragique de l’histoire et fait irruption dans la chambre à coucher de ses parents montre bien un épisode maniaque typique, accompagné d’un manque de sommeil caractéristique de cette phase. A ce titre, le lm se prête bien à un support d’enseignement.

Chayma Bettaieb, Venera Shabani, Stéphane Rothen, Daniele Zullino, Gerard Calzada

Faculté de médecine, Université de Genève, Switzerland

Résumé

BETTAIEB C, SHABANI V, ROTHEN S, ZULLINO D, CALZADA G
Le trouble bipolaire dans le film Silver Linings Playbook
Swiss Arch Neurol Psychiatr Psychother. 2017;168(02):0

Télécharger le PDF

Analyse approfondie

Analyse approfondie du film avec une discussion du contexte historicoculturel, de la psychopathologie et des représentations sociales.

Découvrir !