Les collègues bâlois ont essayé ce que beaucoup ont souvent voulu faire. Combiner du sport à la prescription de diaphine (héroïne médicale) dans le traitement des patients avec addiction aux opiacés. Dans une étude randomisée comparant des activités physiques deux fois par semaine avec des activités non-physiques sur 12 semaines, ils ont trouvé des effets sur le bien-être des patients. La durée de l’étude étant relativement courte, ils n’ont pas trouvé d’effet sur la consommation … mais les auteurs de l’étude ont surtout noté une très bonne adhérence au programme.

Ca bouge …

DFZU

A pilot randomized trial of exercise as adjunct therapy in a heroin-assisted treatment setting

Découvrir !