Sur mandat de l’Office Fédéral de la Santé, le bureau d’études de politique du travail et de politique sociale BASS vient de publier un rapport comparant les activités des psychiatres avec celles d’autres pays européens, notamment l’Allemagne, Les Pays Bas et l’Angleterre.
Quelques résultats intéressants :
  • La Suisse dispose, en regard du nombre d’habitants, d’une densité de psychiatres plus de deux fois plus élevée que celle de l’Allemagne; la différence avec l’Angleterre et les Pays-Bas est encore plus grande.
  • Cette différence marquée peut être relativisée par, comparativement, une importante proportion de temps partiels en Suisse, mais reste toutefois existante lorsque l’on considère les équivalents temps pleins.
  • En ce qui concerne l’offre de soins, l’étude montre que les différences entre la Suisse et les autres pays concernent principalement le do- maine ambulatoire et les cabinets individuels de psychiatrie.
  • La durée totale de la formation (de base et postgraduée) des psychiatres est à peu près la même dans les pays comparés (environ 11–12 ans), alors qu’en Suisse elle va jusqu’à l’acquisition d’un titre de formation approfon- die, soit 14 ans.
DFZU

Vergleich der Tätigkeiten von Psychiaterinnen und Psychiatern in der Schweiz und im Ausland

Découvrir !