L’histoire de l’addictologie est riche en essais de méthodes basés sur l’idée du renforcement par stimuli aversifs (punition positive), méthodes de conditionnement opérant par laquelle la probabilité de fréquence d’apparition d’un comportement (non souhaitable) est sensé diminuer à la suite de l’ajout d’un stimulus aversif ou conséquence aversive contingente au comportement cible. L’histoire de l’addictologie nous apprend cependant aussi que ces méthodes sont souvent inefficaces, surtout si comparées au conditionnement par renforcement positif (par récompense).

Une firme britannique lance un bracelet connectée au compte bancaire et qui donne un choc électrique en cas de dépenses trop importantes…

On attend les résultats …

DFZU

Interact IoT Pavlok