L’association SchiSme est sensible au fait que les proches de personnes atteintes de troubles psychiques ayant commis des crimes ou des délits graves ont leurs propres besoins d’écoute, de partage des expériences et de soutien dans leurs projets de reconstruction.
En plus de mettre en contact les proches de détenus-patients adultes et mineurs, atteints de troubles psychiques ayant commis un crime ou un délit grave en relation avec ce trouble (mesures thérapeutiques institutionnelles, traitement des addictions, mesures applicables aux jeunes adultes, internement selon les articles 59, 60, 61 et 64 du code pénal suisse), se trouvant détenus dans les différents établissements romands, l’association oeuvre pour le mieux- être des proches en créant des conditions adéquates pour un échange à travers des groupes de parole.
Téléchargez le dépliant pour en savoir plus.
GC

Schisme

Association des proches de détenus-patients adultes et mineurs atteints de troubles psychiques ayant commis des crimes ou des délits graves

Découvrir !