Une revue sur les effets cognitifs parmi les plus prudents des derniers années. L’article confirme les effets de la consommation chronique excessive sur le fonctionnement cognitif des usagers, mais cite aussi des études qui ont montré qu’une abstinence prolongée normalise les fonctions cognitives, les ex-consommateurs ne se distinguant plus des jamais-utilisateurs.

L’article conclut en suggérant que l’élaboration de politiques de régulation du marché devraient inclure des considérations quant à l’utilisation à moindre risque du cannabis ainsi que le potentiel thérapeutique de ses différents composants.

DFZU

Marijuana on the Mind? The Impact of Marijuana on Cognition, Brain Structure, and Brain Function, and Related Public Policy Implications

Découvrir !